Les huîtres Crassostrea gigas et C. angulata

Crassostrea gigas est une espèce d’origine asiatique répandue à l’échelle mondiale illustrant parfaitement les effets de l'aquaculture sur l’introduction d’espèces marines (Molnar et al. 2008).

C. angulata est une autre espèce intéressante dans ce contexte car probablement introduite au 17ème siècle au Portugal, également en provenance d’Asie (Boudry et al., 2003, Lapègue et al. 2004) . Elle a été cultivée en Europe à la fin du 19e siècle. Après une épizootie sévère due à une iridovirus, C. angulata a presque disparu à la fin des années 1960 et l'espèce a été remplacée par C. gigas. Alors que seules quelques populations de C. angulata se sont maintenues dans le sud du Portugal, C. gigas s’est largement développée le long des côtes européennes du Portugal jusqu'à la Norvège.

Des croisements des deux espèces sont possibles au laboratoire (Huvet et al. 2001; Huvet et al. 2002) et de l'introgression a été détectée dans le sud du Portugal (Huvet et al., 2004). D'importantes ressources génomiques sont déjà disponibles, y compris les microsatellites (Taris et al 2005;. Li et al 2010.) et des SNPs (384) développés pour C. gigas (Lapègue et al. en préparation.) facilitant le travail de HySea sur ce modèle biologique.